Ce qu’on a appris trop tard dans la vie

Auteur Mohamed Semeunacte

97 adultes sur 100 mènent leurs vies sans trop savoir où ils/elles vont, ni si ce qu’ils/elles sont en train de faire produira les résultats désirés dans le futur.

Mieux encore ?

Ces mêmes adultes n’ont pour ainsi dire jamais pris le temps de construire des objectifs précis et constants dans le temps. Ils mènent ce que j’appelle “des vies par défaut“. Ces personnes font ce qu’elles font parce qu’elles l’ont fait hier. Aucune autre raison.

Elles font ce qu’elles font parce que d’autres les payent pour le faire. Elles vont là où Elles vont parce que d’autres les payent pour le faire.

Que se passerait-il si…

Les enfants étaient élevés avec cette simple assertion :

Mon cœur, ce que je te dis est vrai pour moi. Je ne sais pas si ce sera vrai pour toi ! Mon chemin de vie est différent du tien. Je vais faire de mon mieux pour t’aider à trouver ton chemin mais je ferai sûrement beaucoup d’erreurs en essayant. Ça s’appelle être humain. Rappelle-toi que je t’aime !

Auteur Zoé Larose

On apprend trop tard que le meilleur allié devrait être soi-même parce que si l’on n’est pas bienveillant envers soi, où trouvera-t-on les capacités de l’être avec les autres ?

On apprend trop tard que rien de mal n’arrivera en allant vers les autres et chaque personne que l’on a croisé dans notre vie aurait pu nous apporter quelque chose, j’adore ‘l’inconnu du tramway’ pour interviewer des gens tous les jours, les transports pourraient être un endroit merveilleux pour les rencontres.

On apprend trop tard à s’écouter pour manger à cause de nos horaires stricts de repas.

On apprend trop tard que l’on ne donnera jamais assez, en temps, en défense de causes, en attentions au quotidien à nos proches, ça devrait être des défis sans cesse nouveaux et apporterait autant dans les deux sens.

On apprend trop tard qu’il n’est jamais trop tard pour suivre ce qui nous anime, que l’argent ne sera jamais qu’un outil et pas un but à poursuivre éternellement car il n’apporte ni les meilleurs souvenirs ni le meilleur confort de vie, le lien aux autres et à soi et la congruence entre ce qu’on pense et fait l’apportera.

Et même si toutes ces phrases sont des redites de redites depuis la nuit des temps, on peut toujours, tous les jours faire davantage pour se rapprocher de l’idéal que l’on se fait de soi-même.

Auteur Alex X

Selon moi et mes expériences (du coup c’est subjectif) :

  • De croire en soi
  • Que la vie est simple, mais pas facile
  • Qu’aujourd’hui doit être notre jour préféré
  • De s’aimer soi, sans faire de mal à autrui
  • Que notre bonheur ne dépend que de nous

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s