L’effet surprenant des pâtes au pesto

Auteur Emile Khachem

Au risque de passer pour ridicule, l’une des situations qui m’a le plus remué est un simple déjeuner à base de pâtes.

Je me trouvais à Siennes avec ma famille pendant les vacances d’été. Nous avions passé la matinée à visiter la ville et ses monuments, et j’étais déjà très ému par la beauté de tout ce qui se trouvait autour de moi.

Aux alentours de 13h, nous avons commencé à ressentir les effets de la faim, c’est pourquoi nous sommes partis à la recherche d’un établissement où nous pourrions manger.

Nous avons jeté notre dévolu sur un joli petit restaurant, qui semblait tout à fait basique, et qui était l’un des rares à ne pas être surchargé de clients.

J’ai commandé une assiette de pâtes au pesto, me souvenant en avoir déjà mangé chez moi et avoir apprécié. Mais à l’instant où je porte la première fourchette à ma bouche, je me mets à pleurer, littéralement. Je fonds en larmes, véritablement subjugué par ce qui se produisait dans ma bouche. On était bien loin de la sauce Panzani de chez moi.

Bien que cela ne soit pas réellement l’expérience émotive la plus intense que l’on puisse vivre, j’y repense toujours avec étonnement. C’est la banalité de la situation qui est surprenante. La preuve qu’on peut vraiment trouver de l’émotion et de la beauté n’importe où n’importe quand.

http://bit.ly/2kZwaQQ

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s