Comment Jack a appris à lire

Auteur Amélie Via

Quand j’étais à l’école primaire, un garçon nommé Jack s’est donné pour mission personnelle de faire de ma vie un enfer.

Quand j’ai raconté aux professeurs qu’il venait de me frapper à l’estomac, ils m’ont dit : “C’est seulement parce qu’il t’aime bien“.

Donc en gros si un garçon m’aime bien, il me fera du mal émotionnellement et physiquement ? Vous êtes censés m’apprendre les maths et l’anglais, pas comment me préparer à une relation toxique et abusive.

Bref, un jour, il m’a suivie dans les toilettes des filles et m’a jetée contre les lavabos. Quand je l’ai dit à nouveau à mon prof, cette fois il a eu des ennuis, non pas pour m’avoir fait du mal, mais pour être allé dans les toilettes des filles. Parce qu’apparemment, entrer dans des toilettes réservées aux femmes mérite plus de punition que de blesser quelqu’un.

Il a dit au professeur que je l’avais provoqué.

Nous avons tous les deux été collés

Pendant que nous manquions tous les deux l’heure du déjeuner, assis dans la même pièce, seuls avec notre professeur dans son bureau à quelques mètres de là, j’ai décidé de lui demander quel était son problème.

Imaginez maintenant une minuscule petite fille rouquine qui avait probablement un de ces tatouages temporaires Pokémon et un livre Harry Potter dans sa main et qui affronte un tyran au moins 2x plus grand qu’elle, avec de sérieux problèmes de colère. Je tremblais, mais j’étais aussi déterminée.

Pourquoi tu ne m’aimes pas ?” C’est tout ce que j’ai demandé.

Jack m’a regardé quelques secondes, puis il s’est mis à pleurer.

Normalement, je réconforterais une personne en larmes parce que je n’aime pas voir les gens pleurer, mais naturellement je me méfiais de lui étant donné toutes les fois où il m’avait fait pleurer. Au lieu de cela, je lui ai demandé pourquoi il pleurait et je suis restée assise à mon bureau.

Je suis désolé“, a-t-il dit. Puis il m’a raconté toute l’histoire de sa vie en me racontant comment son père était parti et comment son beau-père l’avait battu, comment sa mère l’avait ignoré, comment il avait été enfermé dans sa chambre sans nourriture pendant deux jours, comment il n’arrivait pas à contrôler ses accès de colère et à quel point il était jaloux de moi.

Je lui ai demandé pourquoi il était jaloux de moi, je n’ai pas compris. J’étais une rouquine ringarde qui voulait être un vampire et lire des livres d’histoire. Je n’étais pas populaire, je n’avais rien d’enviable.

Il m’a dit que c’était parce que je savais lire. Et il ne pouvait pas.

Malgré le fait qu’il ait fréquenté une école pendant des années, les profs n’avaient pas remarqués qu’il ne savait pas lire. Qu’il était dyslexique. Et qu’il était maltraité à la maison.

Cette nuit-là, après avoir réfléchi, j’ai décidé de le dire à quelqu’un. L’école ne servait à rien parce qu’ils ne me croyaient jamais sur rien. J’étais une enfant très timide et je me sentais stupide de dire à mes parents que j’étais victime d’intimidation et que je voulais aider mon bourreau.

Je l’ai dit à mon psychiatre. Elle travaillait avec les services de santé mentale pour enfants et en Angleterre, c’était gratuit de la consulter. J’avais souffert de diverses maladies mentales pendant presque toute ma vie. Je savais que mon médecin travaillait aussi avec les services sociaux, alors j’ai décidé qu’elle était la bonne personne à qui le dire. Je lui ai répété tout ce que Jack m’a dit.

Quelques jours plus tard, il ne s’est pas présenté à l’école, il s’est écoulé environ trois jours avant que je ne le voie et j’étais terrifiée. Terrifiée à l’idée qu’il allait me faire du mal parce que j’avais répété.

Au lieu de ça, il m’a pris dans ses bras.

Il m’a dit que la visite des services sociaux avait réveillé sa mère et qu’elle s’était débarrassée de son petit ami. Il a dit qu’il est allé voir son père qui vivait de l’autre côté de la ville et que ce dernier avaient abandonné les drogues et trouvé un emploi (sa mère a refusé de le laisser voir son père). Et puis il s’est encore excusé.

A Noël de cette année-là, il m’a offert un cadeau, deux billets pour voir The Killers. Il a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi je les aimais, mais il voulait me donner quelque chose pour me montrer à quel point il était désolé. Il avait économisé son argent de poche pour les acheter pour moi. C’était le geste le plus gentil du monde même si ça a alimenté de nombreuses rumeurs de préadolescents selon lesquelles nous sortions ensemble, ce que nous n’étions pas.

J’ai commencé à lui donner des cours particuliers (ce qui n’a pas pas aidé les rumeurs) pendant les pauses scolaires, l’aidant à lire en utilisant des livres d’apprentissage et des fiches plastique jaunes pour écrire les mots. Je lui ai donné des cours particuliers pendant deux ans jusqu’à ce que nous partions pour le lycée et à ce moment-là, il avait un niveau de lecture correct.

Je le vois encore de temps en temps ; il sourit et me demande toujours comment je vais. Il est en formation pour devenir ingénieur aéronautique. Il s’en sort plutôt bien. Je suis heureuse pour lui. Je pense que les choses auraient pu être pires pour lui si ses abus s’étaient poursuivis pendant plus d’années.

Je ne lui en veux pas du tout, je lui ai pardonné le jour où il me l’a dit. Ce qui lui est arrivé n’excuse pas son comportement, mais cela m’a fait comprendre que tout le monde n’a pas une vie familiale heureuse.

Mise à jour-

Hier, alors que je sortais avec un ami, je suis tombée sur Jack. Nous avons bavardé et je lui ai montré cette histoire et le nombre de commentaires et de votes positifs qu’elle a suscités. Il aimerait que je partage ce qu’il a écrit en réponse.

*Lorsque j’étais jeune, je détestais ma vie et Amélie a changé tout ça. Je l’enviais car elle avait toujours le nez dans des bouquins super épais. Je voulais juste apprendre à lire. Je regretterai toujours la manière dont je l’ai traité durant toutes ces années mais heureusement elle n’est pas rancunière et elle a changé ma vie pour le mieux.

Je suis en train d’étudier pour devenir un ingénieur en aéronautique et c’est définivement grace à Amélie, je n’aurai jamais pu passer mes examens sans son aide alors que nos professeurs m’avaient abandonné.

J’aimerai remercier toutes les personnes qui ont donné leur soutien à Amélie, elle le mérite vraiment. C’est une personne merveilleuse.

-Jack http://bit.ly/2MP3t5t

One thought on “Comment Jack a appris à lire

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s