C’est payant d’être gentil

Auteur Walter Rolando

J’attendais de monter dans un avion de Paris-Stockholm. C’était un vol Air France et je voyageais en classe éco (comme toujours).

Pourquoi?

Je partais faire l’expérience de la Suède pendant 8 mois par le biais d’un échange dans une chic ville nommée Jönköping.

Plutôt beau, non?

On allait embarquer et je faisais la queue comme d’habitude. Une dame de la compagnie aérienne a demandé au gars devant moi s’il était disposé à changer de siège avec un couple (afin qu’ils puissent s’asseoir ensemble).

Il a refusé avec un ton très grossier, presqu’en criant.

Elle était un peu choquée, je suppose que la réponse la plus courante est “oui”. Mais elle a quand même réussi à répondre: “Merci monsieur, bon voyage” et le gars a continué son chemin dans l’avion.

Quand mon tour est arrivé, je savais qu’elle allait aussi me poser la question, parce que le couple attendait toujours pas loin et la situation n’était visiblement pas réglée.

J’ai vu son prénom sur sa veste, et quand elle a demandé si je voulais bien changer de siège, j’ai tout simplement dit: “Hello Melissa, oui, bien sûr!”

Je veux dire, un siège ou un autre, c’est la même chose. Si l’avion s’écrase, il est fort probable que tout le monde meurt, quel que soit votre numéro de siège. Et nous allons tous au même endroit au même moment, donc je n’avais rien à perdre.

C’était agréable d’aider et ils m’ont tous remercié. Et puis Melissa m’a demandé d’attendre sur le côté pour ne monter à bord qu’à la fin. J’ai accepté, mais sur le coup j’ai presque regretté ma gentillesse… il fallait que je poireaute jusqu’à la toute fin et je ne savais même pas pourquoi!

Une fois que tout le monde était monté, Melissa m’a fait passer avec elle et a chuchoté: “Walter, il y a un siège de libre en classe affaires, vous le voulez?”

J’ai dit: “Vous plaisantez? Bien sûr que je le veux!

Une minute plus tard, une carte d’embarquement était imprimée avec mon nouveau numéro de siège. Elle a écrit quelque chose dans le dos avant de me le donner, avec le même sourire qu’un enfant a avant de faire quelque chose de coquin.

Et elle a conclu: “Merci d’avoir été si gentil, j’espère vraiment que vous apprécierez ce vol gratuit en classe affaires!”

Il va sans dire que j’étais ravi!

J’ai profité d’un vol extraordinaire avec le meilleur repas que j’ai jamais essayé en avion. Sérieusement, c’était délicieux! Et, bien sûr, j’ai demandé une coupe de champagne et toutes les choses que vous êtes libre de demander en classe affaires.

J’étais tellement heureux que j’en ai oublié de lire ce qu’elle m’avait écrit sur le billet… Je n’y ai repensé qu’à l’arrivée:

Être gentil, peu importe les circonstances, est resté une leçon précieuse tout au long de ma vie.

“Merci Walter, et à bientôt, j’espère!

Au fait, je vous trouve très beau! Melissa C. 33 9 ########”

Beau? Moi? Sérieusement?

Oui, je sais que vous vous demandez …

J’ai envoyé un message à Melissa dès mon arrivée à Jönköping. Le reste ne vous concerne pas mais je me dois de préciser qu’elle joue toujours un rôle important dans ma vie 🙂

Comme quoi, ça paie d’être gentil!

http://bit.ly/30hSDaB

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s