Classe économique ou classe affaires ?

Auteur Emmanuel Florac

J’ai été surclassé une fois sur un vol Paris-San Francisco Air France. Ça n’a juste rien à voir. En plus à l’époque c’était sur 747, donc sur le pont supérieur, loin des gueux qui s’amoncellent dans l’étage inférieur.

On est reçu avec du champagne, on est superbement assis, on se voit offrir couvertures et coussins, on a un vrai menu, une nappe et des couverts, on mange côtelettes d’agneau rôties avec des petits accompagnements subtils, on a entrée, plat et dessert avec un assortiment de vins; ensuite on a café, pousse-café, et il y a un bar à l’arrière pour se dégourdir les jambes — quoique vu la taille et le confort du fauteuil… Bref on est dorloté, et on dort comme un bébé repus dans un calme olympien, avec abondance de nourriture et de boissons (“vous reprendrez bien un petit Armagnac millésimé?” “Vous préférez un thé Darjeeling ou un Assam TGFOP?”).

http://bit.ly/2J3E1WV

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s