Échange de professionnels

Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

Auteur Loic Boursin

Je faisais passer un entretien d’embauche à une candidate pour une position administrative. La conversation s’est très bien déroulée, mais j’ai senti une certaine hésitation dans certaines de ses réponses. Je lui ai demandé :

“Où vous voyez-vous dans cinq ans ?”, une question classique qui peut parfois aider, ou pas.

Elle m’a regardé pendant un long instant et m’a répondu :

“J’ai besoin de ce travail. Votre entreprise et vous-même avez l’air d’être bien. L’argent et les avantages proposés sont très convaincants. Mais il y a au moins 1h20 de trajet entre chez moi et votre entreprise… par une journée calme. Dans cinq ans, j’espère que je travaillerai dans un endroit beaucoup plus proche de chez moi que cette entreprise. Désolée.”

Étonné, je me suis redressé sur ma chaise et j’ai répondu :

“Votre honnêteté me donne encore plus envie de vous recruter qu’il n’y a quelques minutes. Mais j’ai bien compris ce que vous m’avez dit. Rendez-moi un service, s’il vous plaît. Sortez dans le hall de l’entreprise, et détendez-vous pendant une demi-heure environ. Je veux discuter un peu plus avec vous, mais j’ai besoin de quelques minutes de réflexion.”

Vingt minutes plus tard, je l’ai rappelée à mon bureau. Je lui ai dit :

“Si quelqu’un apprend un jour ce que je m’apprête à faire, je dirai que ce n’est jamais arrivé.”

Elle a commencé à parler, mais je lui ai demandé d’attendre que je termine, et j’ai poursuivi :

“J’ai un bon ami chez l’un de nos concurrents. Il vient d’embaucher une très bonne assistante qui malheureusement habite assez loin de leur entreprise. Par contre, elle se situe à quatre rues de chez vous. On vient de vous échanger comme des joueurs de baseball. Son assistante est en route pour nous rejoindre. Vous devriez, si vous le souhaitez, aller le rencontrer à son bureau. Vous trouverez dans ce document une description du poste là-bas, leurs avantages sociaux et la rémunération. Vous verrez que ce travail juste à côté de votre maison est presque identique à celui que je vous proposais ici. Qu’en pensez-vous ?”

Elle bégayait, “Je…Je… ne pourrais jamais…”

“Ouais, je n’ai jamais fait ça moi non plus. Vous feriez mieux de foncer avant qu’il n’y ait des embouteillages.”

L’échange de personnel s’est très bien passé. La dame à qui j’ai fait passer un entretien a passé le reste de sa carrière comme administratrice principale chez mon ami concurrent. Il m’a beaucoup, beaucoup remercié avec le temps. La fille qu’il m’a envoyée a passé plusieurs années à gravir les échelons de notre entreprise. Elle a finalement été transférée au département ventes de l’entreprise, et gagne énormément d’argent depuis plusieurs années maintenant.

Tout est bien qui finit bien.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s