L’accueil des Thailandais

Auteur Marie-Anna Morand

J’étais expatriée en Thaïlande.

En pleine ville, sur un trottoir bondé, au milieu de la nuit. Je descends de mon taxi et…je me coince les lombaires.

Je me retrouve pliée en deux, incapable de marcher, au milieu des touristes, des vendeurs de street food, des prostituées, des clients, des lady-boys, des étals de noix de coco, des mecs bourrés… Toute la vie d’une grande station balnéaire du coin et moi la tête entre les genoux, me retenant de hurler autant que possible. Et personne à qui téléphoner pour venir me chercher.

Je me réfugie dans une petite allée, avec des vitrines, des vendeurs de vêtements et de sacs à main, des masseurs, des pharmaciens, des épiciers…

Et là, tous les commerçants sont sortis de leur boutique respective, en même temps. L’un a sorti un tabouret. Un autre m’a préparé un thé. Un autre m’a donné des fruits coupés en morceau. Deux masseuses se sont occupées de moi, directement au milieu de l’allée, avec beaucoup de douceur. La pharmacienne m’a donné une pilule, je n’ai jamais su ce que c’était…Ils étaient tous autour de moi, souriants et aux petits soins, jusqu’à ce que je puisse de nouveau me lever et marcher.

J’ai voulu leur donner de l’argent. Ils ont tous refusé.

Je suis repartie troublée et émue par autant de gentillesse.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s