Perdu

Je devais avoir 10 ou 11 ans. Je m’étais trompé de bus en rentrant du collège et je me suis retrouvé à un endroit complètement inconnu pour moi : une gare routière de centre-ville. Il y avait plein de bruits, de mouvements et de gens tellement grands et nombreux qui couraient en tous sens. J’étais perdu, seul, je ne comprenais strictement rien à tout ce qui se passait autour de moi. J’étais terrifié.

Je crois bien que je suis resté une bonne minute sans bouger, à simplement regarder autour de moi avec des larmes dans les yeux avant qu’un bus ne s’arrête à côté de moi. Le chauffeur est descendu et m’a demandé où j’allais. J’ai dû lui répondre quelque chose du genre “chez moi”. Il a pris le temps de me rassurer, Il m’a dit un truc du genre “un homme ça ne pleure pas” alors j’ai essayé de sécher mes larmes. J’ai fini par lui dire où je voulais aller. Il m’a emmené au bus qui y allait. Je n’étais pas très rassuré. Il a pris le temps de me montrer que ce bus allait bien chez moi puis il a discuté avec son collègue.

Le deuxième chauffeur m’a fait assoir juste derrière lui. C’était avant qu’il n’y ait ces ignobles séparations en plexi entre les chauffeurs et les passagers, donc il a pu me parler tout le long du trajet. Il m’a expliqué comment fonctionne un bus, en quoi consiste le métier de chauffeur et tout et n’importe quoi. Quand nous sommes arrivé à mon arrêt, il s’est assuré que j’étais bien au bon endroit et j’ai pu rentrer chez moi après ce que j’ai longtemps considéré comme un sacré périple.

Je ne pourrais jamais remercier suffisamment ces deux personnes.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s